La scène du Jour du Soleil


Image: Rodong Sinmun

Le Journal du Travail a présenté lundi 13
avril le programme des spectacles qui ont lieu cette semaine à Pyongyang pour
célébrer l’anniversaire de Kim Il Sung, dans la continuité d’une fièvre
d’articles quotidiens sur le « Jour du Soleil ». Cette quatrième
édition du « Festival d’Art Populaire du Printemps d’avril » a
commencé le dimanche 12 avril, dans les théâtres du centre de Pyongyang, les
salles de concerts et les maisons de la culture.

Selon le journal, tous ces spectacles ont
pour but de « glorifier noblement
, par notre haute valeur artistique idéologique et sous forme
musicale vigoureuse et en direct,
la vie révolutionnaire et les travaux
éternels du Leader Suprême Kim Il Sung, qui brille de plus en plus en dépit du
temps qui s’écoule. »

Au Grand Théâtre de Pyongyang s’est déroulé
un spectacle national. De nombreuses compagnies y ont participé, venues de
diverses provinces : Pyongan du Sud, Hwanghae, Gangwon, Hamgyeong du Nord, et
de la ville de Kaeseong. Le spectacle a commencé par « La chanson de
Mangyeongdae » et « Le peuple chante ! Voici venu les vacances
d’avril ! ». Un chœur de jeunes filles chantant « Je ne pourrai jamais
oublier toutes les épreuves qu’a endurées notre Leader », un chant en solo
de « Ce sourire éternel », et un solo dansé sur « Une neige
rouge tombe du ciel de la nuit citadine » ont continué le spectacle. La
présence du dirigeant Kim Jeong Eun n’est pas mentionnée clairement.


Image: Rodong Sinmun

Un autre spectacle national a eu lieu au
Théâtre de Bonghwa, avec des compagnies du Pyongan du Nord, du Jagang, du
Hamgyeong du Sud, du Ryanggang, et de la ville de Nampo. Après une danse sur
« Un cœur regretté », un quartet à cordes et un chœur ont interprété
la chanson « Le coucher de soleil de Kangseon », et un sextet a
repris « Que la génération du Parti du Travail soit prospère ! ». Ensuite,
« les enfants et tous les participants n’ont pas caché leur extrême
passion avec les célèbres musiques commémoratives accompagnant une vidéo
émouvante sur le Leader Suprême (…) », rapporte le journal. Le spectacle
s’est terminé par une chanson dédiée au Dirigeant Kim Jeong Eun « montrant
l’admiration fervente (du peuple) pour son dur travail de jour comme de
nuit ».

Au Théâtre National, « la scène a
fleuri grâce aux compagnies des provinces du Gangwon et du Hwanghae du
Nord » transmet le journal. Elles ont mis en scène une courte pièce intitulée
« L’image d’un soldat », retraçant « la camaraderie exemplaire
des soldats de l’Armée du Peuple qui se sacrifient pour la lutte éternelle sous
les ordres brillants du Dirigeant Kim Jeong Eun ». Cette pièce a été suivie
de la pièce « Une poignée de terre », visant à mobiliser les jeunes
générations dans la lutte des classes et la révolution.

A la Maison Centrale des Jeunes, un grand
spectacle a été présenté par des compagnies artistiques de propagande du
Pyongan, du Hwanghae du Sud, du Hamgyeong du Sud, de la ville de Kaesong et la
ville de Raseon, la compagnie artistique de propagande du comité de
construction de la capitale, la compagnie artistique centrale de propagande des
jeunes, et la compagnie artistique centrale de propagande de l’alliance des
travailleurs agricoles. Le spectacle a montré les qualités artistiques du
« futur brillant et prometteur de la Corée » avec des chœurs tels que
« Mon pays fleuri sous la fortune du Leader Suprême et du Peuple » ou
« Un lendemain brillant », et des monologues tel que « Bonheur ».
Les jeunes ont ensuite présenté une courte pièce : « Un cadeau de
mariage peu ordinaire », pour montrer « l’esprit noble de ceux qui
prennent sincèrement part au travail de reforestation, ancré dans leur cœur
d’un patriotisme sublime » rapporte le journal. La pièce a été suivie de
quelques histoires chantées, puis d’une scène comique intitulée : « Vive les
techniques agricoles d’économie des eaux ». Le spectacle s’est conclu par
deux chansons nord coréennes mise en scène à la manière traditionnelle coréenne.

Dans la salle de concert Youn Isang, des
chansons d’éloge à Kim Jeong Eun telles que « Un lieu de travail fleuri »
et « Il planté un pommier sauvage, un arbre d’or dans la montagne », des
scènes chantées et jouées telles que « Deux visages » et des pièces
tirées d’histoires vraies, notamment « Même si tu meurs, n’oublie pas ta
conviction révolutionnaire », « La fièvre et la passion du Soleil
Eternel » et « passion » ont été interprétées par les
compagnies artistiques de propagande de Hwaseon. Le journal rapporte que le
dirigeant Kim Jeong Eun aurait été présent à ce spectacle également.


Image: Daily NK

Au Palais de la Culture du Peuple, l’accent
a été mis sur un spectacle populaire agricole. Des travailleurs de l’usine de
fertilisant de Heungna et de la ferme coopérative Eunheung à Taecheon ont créé
un spectacle de chants tels que « Quand nous marchons dans un champ de
légumes » et « La chanson du labourage », de poèmes tels que
« Le Mont Paekdu et Heungnam » et de courtes sc
ènes telles que
« Merci notre Père le Gérénal ».

Enfin, la scène du Grand Théâtre de l’Est
de Pyongyang était accaparée par les amateurs et créateurs de culture
communiste des camps internationaux pour enfants de Songdoweon et de Changseong.
Le spectacle comprenait des scènes chantées et dansées, accompagnées d’instruments
traditionnels (Geomungo). Des chansons comme « Vive la
prospérité », « N’aie rien à envier au monde », « Le chant
de la montagne d’or », et « Les Hommes Superbes et notre camp »
ont été interprétées. Deux pièces de théâtre révolutionnaire ont également été
présentées : « Vers l’esprit saillant du Paekdu » et
« N’oublions pas ; le cri de l’aveugle Sunheui ». Le Journal du
Travail compare leur créativité à celle du groupe Moranbong, girlsband nord
coréen le plus populaire du moment.

Ces œuvres de propagande, qui visent au
culte des leaders comme à la promotion des décisions récemment prises par Kim
Jeong Eun (la reforestation, l’économie des eaux, etc), continuent toute la
semaine pour célébrer l’anniversaire de Kim Il Sung.


Image: Daily NK

SHARE
Avatar
Questions or comments about this article? Contact us at dailynkenglish@uni-media.net.