Arirang, le nouveau smartphone nord coréen

Le téléphone Arirang, vendu comme un
smartphone produit l’année dernière en Corée du Nord, gagne de plus en plus de popularité
en Corée du Nord. Il a été transmis que le nombre d’habitants qui s’amusent à se
prendre en « photo de face » (selfie) comme les Sud Coréens augmente
considérablement.

Une source située dans la province du
Pyongan du Nord informe Daily NK le 7 avril : « Les téléphones
portables utilisés en ce moment par les Nord Coréens sont des outils de travail
mais aussi des sources d’amusement. Tous les téléphones sont différents en
fonction et performance, mais l’appareil photo est devenu une priorité ».

La source ajoute : « Les Nord-Coréens se prennent en selfie avec leurs amis ou devant un paysage ou
un monument. Ils adorent ça car ils peuvent le faire dans la position et
l’expression qu’ils veulent et laisser ainsi des traces de leur passage quelque
part quand ça leur chante ! ».

« Les utilisateurs de téléphones
portables ajustent aussi les couleurs et la lumière après avoir pris leurs
photos, rendant un jour de grisaille parfaitement ensoleillé. On peut aussi
amener nos photos chez le photographe, qui retouche l’arrière-plan et la taille
à l’ordinateur. C’est moins cher que de se faire prendre en photo »
explique la source.

Selon la source, le téléphone
« Arirang », apparu l’année dernière, aurait un appareil photo d’une meilleure
qualité en pixels comparé à d’autres téléphones nord coréens. C’est le dernier
modèle tactile. Quand on l’allume, un fond d‘écran s’anime sur la chanson traditionnelle
« Arirang ».

Les détenteurs de téléphones portables
s’échangent aussi des chansons et des images par Bluetooth, qu’ils peuvent
configurer comme sonnerie ou fond d’écran. Sur le téléphone
« Arirang », il y a une quinzaine d’applications de jeux dont « princesse
Peach », et quelques dizaines d’applications de musique, vidéos, etc.

La source explique : « Le
téléphone portable « Pyongyang » est en fait une fabrication chinoise
de Huawei dont on a changé le système, alors que des on-dit certifient que le
téléphone « Arirang » est produit de la technique et des matériaux purement
nord-coréens. Il est actuellement vendu au prix de 500 dollars (ndlr. environ
470 euros). Un téléphone n’est plus seulement un moyen de communication reliant
deux personnes, mais une vraie machine de jeu et de culture, avec lequel on
peut voir des films et prendre des photos ».

SHARE
Avatar
Questions or comments about this article? Contact us at dailynkenglish@uni-media.net.