L’essai nucléaire, révélateur d’inquiétudes parmi la population

Seol Song Ah  |  2016-01-14 11:36

Alors que Pyongyang n’a pas cessé de présenter comme une prouesse historique la réussite annoncée de l’essai d’une bombe à hydrogène, la plupart des Nord-coréens demeurent critiques envers le régime pour avoir dépensé des sommes exorbitantes dans le développement de l’armement plutôt que de s’occuper de l’état de l’économie.

 

« Je travaillais à l’usine, lorsqu’on nous a soudainement dit de nous rassembler dans la salle de propagande pour nous faire une annonce spéciale et d’importance. Les gens étaient nerveux », a révélé jeudi à Daily NK une source de la province du Pyongan du Sud. « Certains ont même cru qu’ils allaient annoncer la mort de Kim Jong Un, comme ils l’ont fait par le passé (pour Kim Il Sung et Kim Jong Il). Mais après avoir entendu à la radio et à la télévision qu’il ne s’agissait que de la réussite de l’essai d’une bombe à hydrogène, la tension s’est dissipée et tout le monde s’est senti soulagé. Beaucoup ont trouvé ridicule le fait que les autorités ont rendu les gens si nerveux en organisant cette annonce de cette façon. »

 

Après l’annonce, les officiels en charge de la propagande, dans chaque usine, ont distribué du papier aux employés afin que ceux-ci écrivent un essai au sujet de l’essai nucléaire. Les élèves et étudiants, du primaire à l’université, ainsi que les membres du Syndicat démocratique des Femmes de Chosun ont également reçu cet ordre.

 

« Tous les marchés ont été fermés et les vendeurs ont reçu l’ordre de rentrer chez eux peu avant l’annonce », a déclaré la source. « Beaucoup étaient agacés, affirmant qu’on faisait tout une histoire de rien du tout. Ceux qui ne comprennent pas grand chose aux armes nucléaires, comme les étudiants et les femmes au foyer, s’interrogent quant à la nécessité pour le pays d’avoir la bombe à hydrogène alors qu’il n’y a déjà rien à craindre depuis qu’il possède l’arme atomique. Des étudiants ont indirectement critiqué la double approche envers le nucléaire et l’économie, affirmant qu’il n’est pas nécessaire de développer l’arme nucléaire dès lors qu’on ne peut pas l’utiliser de toute façon. »

 

La nouvelle de l’essai nucléaire a également mis en colère certaines personnes, qui ont ouvertement critiqué le programme nucléaire et pointé le fait que l’argent devrait être utilisé pour aider les gens. « Les vendeurs sur le marché se moquent de savoir si le pays a une bombe atomique ou une bombe à hydrogène. La plupart veulent simplement gagner de l’argent et vivre une vie tranquille », a continué la source.

 

Une seconde source, de la province du Pyongan du Nord cette fois, a révélé le fait que la plupart des gens ayant regardé par curiosité l’annonce de l’essai n’étaient ni surpris ni intéressés, notant au passage que « les donju (la nouvelle classe aisée) sont inquiets de ce qu’ayant dépensé des sommes faramineuses afin de parvenir à effectuer cet essai nucléaire, Kim Jong Un les mettent encore plus à contribution pour combler le trou béant auquel font face ses finances. Les contributions de soutien au pouvoir ont augmenté du fait de la stabilité des marchés, et récemment donc, il n’y a pas eu beaucoup de purges parmi les donju. Mais désormais, avec tout l’argent dépensé, on peut s’attendre à ce que les donju fassent l’objet de plus grandes pressions pour compenser les dépenses consacrées au développement de la bombe à hydrogène. Après les trois premiers essais nucléaires, des donju connus furent victimes de purges sur la base d’accusation d’actes « anti-socialistes » et leurs biens confisqués. Il y a des risques que cela se reproduise. »

 

 Les gens ont essayé de déterminer combien a pu coûter l’élaboration de la bombe à hydrogène, et évoqué des sommes « au-delà de l’imagination » et « astronomiques » dès lors qu’une simple balle coûte le même prix que le coûteux poulet entier sur le marché. « Pour combler les dépenses consacrées à l’essai nucléaire, la corruption va s’accroître au sein de l’élite, comme le poids des taxes imposées au public », a ajouté la source.

 

En outre, l’annonce dudit essai nucléaire a aussi miné le moral au sein de l’armée, a révélé une source militaire de la province du Pyongan du Nord. « Les soldats, qui viennent de débuter leur entraînement d’hiver, se demandent pour quelle raison les fantassins doivent s’entraîner si une simple bombe à hydrogène peut mettre fin à elle seule à une guerre. Des officiers ont débattu entre eux au sujet de l’existence réelle ou non de cette bombe, et se sont plaints du fait que la nouvelle a sapé le moral. » 

*Traduit par Hugues M.

 
Advertisements, links with an http address and inappropriate language will be deleted.

2017.03.24
Won Pyongyang Sinuiju Hyesan
Exchange Rate 8,035 8,020 8,105
Rice Price 4,870 4,820 4,800